fbpx
Croyances

Les croyances limitantes

Mathilde Edenne

Mathilde Edenne

Depuis quelques temps, nous entendons parler souvent des croyances, surtout celles qui sont limitantes. Mais finalement, même si vous comprenez le mot, je me suis demandée si vous compreniez le concept comme je le comprends ou l’entends.

Qu’est ce qu’une croyance limitante 

Pour moi une croyance, c’est une idée, une pensée préconçue que j’ai concernant tout un tas de choses. Finalement c’est une sorte d’a priori, un préjugé que j’ai et qui a été créé par rapport à mon passé, mes expériences. Certaines peuvent nous propulser quand d’autres au contraire peuvent nous freiner, du moins aujourd’hui. 

Généralement, ce sont les idées communes de la famille, véhiculaient par des générations et que je tiens pour vraies. J’insiste sur le fait que « je suis en totale adéquation avec ces idées », de manière inconsciente, de telle sorte que je ne les remets même pas en question. Se rajoute à ça la pensée collective ou égrégore, ainsi que les phénomènes de mode que les medias nous diffusent sans arrêt.

Par exemple, ma famille m’a véhiculé l’idée qu’il faut travailler dure pour y arriver. Le résultat de cette pensée que je prenais pour vraie, c’est que même si je souhaitais que les choses soient faciles pour réussir, j’allais rencontrer nécessairement des difficultés pour réussir. En effet, je suis une challengeuse, donc il faut qu’il y ait des obstacles pour que je puisse réussir.

La difficulté dans ce genre de croyance, c’est que même si ma partie consciente souhaite s’en débarrasser, il faut aussi que je fasse appel à mon inconscient pour pouvoir m’en sentir libérée, et que je déconstruise les ramifications de causes à effet qui crée cette réalité pour moi.

Comment les détecter ?

Concrètement et pour pouvoir vous aider, je vous invite à vous demander ce que vous tenez pour acquis, et de vous questionner si dans le fond, c’est vraie ou pas. N’hésitez pas à vous inspirer des autres pour contre carrer vos idées. Les People, les personnes médiatisées nous permettent de mettre en lumière les fameuses exceptions à nos règles. Essayez de faire des thèmes comme les aliments, la politique, les médias … pour aller cerner ce que vous croyez pour vrai mais qui vous dessert aujourd’hui. J’insiste sur le fait que ces croyances vous desservent aujourd’hui car si elles ont pris racine en vous, c’est qu’elles vous ont aidé pendant un temps à vous protéger ou à avancer ou les deux. Donc, arrêtez vous 5 minutes de lire et voyez ce qui vous empêche de vous réaliser présentement que ce soit au niveau de la santé, de la famille, du social, de l’amitié, ou du domaine professionnel. 

Alors avez-vous vu la quantité de préjugés dont nous sommes pourvus ? Dites-vous que vous avez descellé qu’une partie de la face visible de l’iceberg ! Imaginez donc le nombre existant !

Pas la peine d’être paniqué pour autant, elles sont là pour nous donner une structure !

Maintenant que vous les avez identifiées, vous devez vous demander comment faire pour vous en débarrasser. Sachez que vous n’êtes déjà pas obliger de toutes les enlevées présentement.

Je change mes croyances

 
Etape 1 

Certaines partiront d’elles même en en ayant juste conscience. Pour d’autres elles prendront peut-être plus de temps selon le degré d’adhésion de votre inconscient.

En regardant votre liste, qu’elles sont d’après vous les idées dont vous souhaitez le plus vous détacher ?

Pas forcément facile. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez en prendre une seule pour commencer.

Identifiez là. Pourquoi est-elle là ? Qu’elles sont les conséquences de cette pensée ? A quel moment elle s’active dans votre quotidien ? A quoi vous a t’elle servi dans le passé ?…

Je vous prends l’exemple du régime. La communauté considère comme acquis que le Nutella fait grossir, et n’est pas bon pour la santé. Donc je le considère comme tel.

Pourquoi je pense ça ? Parce que c’est un aliment riche, transformé, chimique.

Les conséquences : Je prends du poids si j’en mange. Donc mon corps est actuellement convaincu qu’effectivement le Nutella n’est pas bon pour lui vu que je lui ai donné cette information.

Quand ? Dès que j’en mange.

Il ne vous reste plus qu’à travailler sur vos croyances pour pouvoir passer à la suite ! Oui je vous donne des devoirs mais pour un résultat !

Finalement, ça a donné quoi votre travail d’exploration sur les croyances ? Plus difficile que prévu ? vous en avez trouvé d’autres ? Bien !

Etape 2 

Maintenant, nous allons travailler, à faire du ménage dans tout ça pour y voir plus clair. J’imagine que cela de vous dérange pas.

Donc vous en êtes arrivé sur les raisons et les conséquences que vos croyances ont sur vous. Et si, le processus s’inversait, que se passerait il ?

Je vais reprendre l’exemple du Nutella parce que cette croyance, c’est chouette si je peux m’en débarrasser non ?

Donc, si tout le monde se trompait au sujet du Nutella, et que ce dernier n’avait pas de danger sur ma santé. Que ferais-je ?

  • J’en mangerais plus souvent ? Au début peut être mais finalement je m’en lasserais.
  • Je comblerais mes manques émotionnels ? Oui au début, mais c’est pareil maintenant que l’aliment n’est plus interdit, je ne suis pas sûre que je prendrais autant de plaisir en le mangeant.

Finalement ça change quoi pour moi ? Pas grand-chose, mais mon corps lui se libère.

  • Il ne prend plus de poids
  • Pas de risque de diabète
  • Pas de risque de cholestérol

Je vois de suite les airs effrayés des diététiciennes et nutritionnistes si ils lisaient ce que je vous dis. En tout cas, si je me libère de cette croyance, c’est tout bonus pour moi ! Je ne sais pas si vous avez fait attention mais une voix en vous s’est levée pour dire que c’est n’importe quoi ce que je vous raconte. Pour cause je l’entends aussi. C’est votre mental, votre égo qui flippe de retrouver cette liberté. N’oubliez pas, il est là pour vous maintenir en sécurité et cela passe aussi par la santé. Du coup, lui dire que finalement tout est possible, c’est effrayant pour lui, pour vous, car il ne contrôle plus cette part. Mais sur des petites croyances, qu’avez vous à perdre ?

En me libérant de l’idée qu’il faut galérer pour réussir, je vous assure que tout est plus facile et plus fluide ! J’ai certes quelques résistances parce que c’est une croyance très ancrée mais c’est mieux et c’est tout ce qui compte. (au moment ou j’ai écrit cette article, j’avoue avoir encore beaucoup de résistance. Aujourd’hui, j’en ai encore mais elles ne sont plus du même ordre. Je continue à travailler sur ces nouvelles apparitions tout en prospérant. ) 

Etape 3

Maintenant que vous avez fait le tour de votre ou vos croyances, laisse-moi vous dire comment vous en débarrasser.

Juste par l’Intention pour commencer. Si vous ne connaissez pas trop le principe et que cela vous intéresse, je vous invite à lire le livre du Dr Wayne W. Dier sur le pouvoir de l’Intention. Bref, pour en revenir à nos moutons, ou plutôt à mon Nutella. Je me fais une petite phrase comme : « Je me libère de l’idée que le Nutella me fait grossir ». Perso, je le fais en me regardant dans une glace, et je répète trois fois la phrase en y mettant toute ma volonté. Ensuite, je remplace cette croyance par une autre que je vais me répéter tous les jours pendant 3 mois. Car la nature n’aime pas le vide donc j’ai besoin de le remplacer par quelque chose qui va m’aider. Je crée ainsi une croyance que je nomme boostante.

Cela peut parfois suffire, mais d’autres fois, il peut être plus difficile de s’en débarrasser. Les raisons sont multiples, mais elles sont le résultat de vos résistances internes. Ce qui signifie que votre croyance sert à protéger quelque chose, que vous n’avez pas encore mis en lumière. Mais ne vous inquiétez pas, vous avez amorcé le processus et tout va changer prochainement. Soyez attentif à ce que vous allez vivre et qui va activer votre croyance.

Et si le travail se révèle trop complexe pour soit les trouver, soit les transformer, je serais ravie de t’aider à faire du ménage pour que tu puisses vivre la vie de tes rêves.

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On Key

Related Posts

Le bon état d’esprit pour vendre

Savez vous qu’il existe un bon état d’esprit pour mieux vendre ? Il n’y a rien de plus désagréable que d’aller dans un magasin quelconque et de tomber sur un vendeur qui veut vous vendre à tout prix un produit et tant qu’à faire celui où il touchera le plus de commission. Vous veniez pour

Croyances

Les croyances limitantes

Depuis quelques temps, nous entendons parler souvent des croyances, surtout celles qui sont limitantes. Mais finalement, même si vous comprenez le mot, je me suis demandée si vous compreniez le concept comme je le comprends ou l’entends. Qu’est ce qu’une croyance limitante  Pour moi une croyance, c’est une idée, une pensée préconçue que j’ai concernant

les pensées créatrices

Comment choisir des pensées créatrices élévatrices

Vous n’êtes pas sans savoir les profondes transformations que nous vivons. Ces transformations peuvent créer de nombreuses peurs chez chacun d’entre nous pour divers motifs dont l’un des principaux est la peur de perdre le contrôle, la maîtrise des événements, de sa vie. C’est naturel d’avoir peur du changement, parce que cela signifie que l’on

prendre soin de soi

Pourquoi arrêter de prendre soin des autres

Bon, c’est vrai que dit comme ça, ça va en faire jaser plus d’un. Je ne dis pas qu’il faut cesser de s’occuper des autres, non, je vous partage simplement le fait qu’avant de s’occuper des autres, on prend soin de soi. Combien de personnes pouvez vous vraiment aider si vous êtes à plat ?

Retour haut de page