fbpx

Comment sortir de la peur ?

Picture of Mathilde Edenne

Mathilde Edenne

Tu n’es pas sans savoir les profondes transformations que nous vivons. Ces transformations peuvent créer de nombreuses peurs chez chacun d’entre nous pour divers motifs dont l’un des principaux est la peur de perdre le contrôle, la maîtrise des événements, de ta vie. 

C’est naturel d’avoir peur du changement, parce que cela signifie que tu sors de ta zone de routine. Cependant, une fois que tu t’en rends compte, c’est à toi de choisir de cesser de la nourrir ou non. Comment sortir de la peur ? Je te révèle tout dans cet article. 

Qu’est-ce que la peur ? 

La peur, cette émotion complexe et profondément ancrée en nous, mérite une exploration approfondie. En termes simples, la peur est une réponse émotionnelle naturelle à une menace perçue. C’est une réaction instinctive qui remonte à nos ancêtres, une sauvegarde évolutive conçue pour assurer leur survie dans un environnement hostile.

Cette émotion trouve son origine dans le cerveau, en particulier dans la région amygdalienne, qui agit comme notre centre de traitement des émotions, en particulier celles liées à la peur. 

Lorsque nous sommes confrontés à une situation potentiellement dangereuse, notre amygdale réagit rapidement, déclenchant une cascade de réponses physiologiques pour préparer notre corps à la fuite ou au combat.

La peur peut prendre différentes formes, de la peur immédiate et palpable, comme celle de rencontrer un animal sauvage, à des peurs plus abstraites, comme la peur de l’avenir ou la peur de l’inconnu. Elle peut également être aiguë, surgissant soudainement en réaction à un stimulus, ou chronique, persistant au fil du temps et influençant nos pensées et nos actions quotidiennes.

L’impact de la peur va au-delà de la simple réaction physiologique. Elle peut influencer nos pensées, notre comportement et même notre santé mentale. Certaines peurs peuvent être irrationnelles, tandis que d’autres sont parfaitement justifiées. Comprendre la nature de la peur nécessite une introspection et une prise de conscience, car cela va bien au-delà de la simple sensation d’appréhension.

En fin de compte, la peur n’est pas une faiblesse, mais plutôt un mécanisme de survie qui a évolué avec nous au fil des siècles. Elle peut nous alerter face au danger réel, mais elle peut aussi devenir un obstacle si elle n’est pas maîtrisée. Comprendre ce qu’est la peur, comment elle se manifeste et comment elle peut être surmontée est essentiel pour mener une vie épanouie et équilibrée.

Est-ce normal d’avoir peur ?

La question de savoir s’il est normal d’avoir peur est profondément ancrée dans notre expérience humaine, et la réponse est un emphatique oui. La peur est une émotion fondamentale, une réaction intrinsèque à notre nature en tant qu’êtres humains. En réalité, elle est aussi normale que de respirer ou de ressentir de la joie.

La peur remonte à nos origines les plus lointaines, un héritage évolutif hérité de nos ancêtres qui devaient constamment faire face à des menaces potentielles dans leur environnement. Dans le contexte de la survie, la peur était une alliée précieuse, avertissant de dangers imminents et incitant à la prudence.

Cependant, notre monde moderne a considérablement évolué, et les sources de peur sont désormais plus diverses et parfois moins immédiates. Les pressions sociales, les défis professionnels, ou même les incertitudes de l’avenir peuvent déclencher des réponses de peur, et cela aussi est normal.

La normalité de la peur réside également dans sa subjectivité. Ce qui peut être effrayant pour une personne peut ne pas l’être pour une autre, et c’est cette diversité de réponses qui rend l’expérience de la peur si complexe et nuancée. Certaines peurs sont universelles, comme la peur de la mort, tandis que d’autres sont plus individuelles, façonnées par nos expériences personnelles.

Parfois, la peur peut sembler irrationnelle, s’attachant à des scénarios improbables ou à des phobies inexplicables. Cependant, ces peurs, bien qu’apparemment déconnectées de la réalité, sont aussi une manifestation normale de la complexité de notre psyché.

Reconnaître et accepter la peur comme une émotion normale est le premier pas vers sa gestion. Il est crucial de ne pas juger la peur comme une faiblesse, mais plutôt comme une composante inhérente de notre condition humaine. 

Apprendre à comprendre et à canaliser cette émotion peut non seulement améliorer notre bien-être émotionnel, mais aussi renforcer notre résilience face aux défis de la vie quotidienne. En fin de compte, la normalité de la peur est ce qui la rend humaine, et en embrassant cette réalité, nous pouvons commencer à naviguer avec succès à travers ses méandres.

Qu’est-ce que la peur peut créer ?

Si tu laisses prendre le dessus, tu vas créer un monde incertain, car rappelons-le, la pensée crée. Tu vas te sentir mal, affaibli, en baisse d’énergie, car ton ego utilisera toute ton énergie dans l’élaboration de scénarios de plus en plus tragiques, difficiles, noirs. 

Tu perdras alors confiance en toi et en ta vérité, en tes projets. Ta gorge se serrera, tes épaules, ta nuque seront de plus en plus douloureuses, ainsi que ton dos. Tu auras peut-être des crises d’angoisse, des difficultés à respirer et le monde te paraîtra dangereux.

Quel que soit l’objet de ta peur, le virus, les gens, la vaccination, l’économie, etc., tout en toi sera mobilisé pour prouver que ta pensée est dans le vrai. Donc, tu créeras des synchronicités dans ce sens. 

Tu tomberas « par hasard » sur des actualités qui corroborent tes pensées, que ce soit sur les réseaux sociaux, les médias, la radio, une discussion avec des proches, etc. Tout ça pour quoi ? Je te le demande. 

À quoi cela te sert-il de croire que tes pensées de peur sont vraies ? À être de moins en moins bien ? Alors félicitations, tu y parviens !

Quels sont les scénarios catastrophes que tu déroules dans ta tête ?

 Je te demande cela, car prendre conscience de ce qui se passe en arrière-plan de tes pensées, c’est déjà le début d’une amélioration notable dans ton quotidien et cela t’aidera à retrouver la joie de vivre. Et je pense que tu es d’accord pour dire qu’il faut que ta peur cesse de te freiner vers le meilleur !

femme qui a peur

Comment sortir de la peur et co-construire un avenir meilleur ?

Je te demandais plus haut, quels étaient les scénarios catastrophes que tu nourrissais. Je vais maintenant te révéler comment t’en délester durablement avec 5 procédés. Parce que clairement, ton objectif n’est pas de vivre dans le monde catastrophe que tes pensées projettent… Tu n’as pas envie de cela, je pense. En tout cas, je ne te le souhaite pas.

La première étape, tu l’as faite, c’est la prise de conscience, car ne dit-on pas que c’est le début de la guérison (gai-ri-son) ? Et maintenant, on fait quoi ?

1) On se rend compte que ce sont des pensées et pas nous ! 

Il faut prendre conscience que les deux sont dissociées. Les pensées sont des informations qui ne te définissent pas et surtout qui ne sont pas gravées dans le marbre. C’est un peu comme un texte que tu écris au stylo plume, tu peux effacer si cela ne te convient plus.

2) On ose aller vivre sa peur 

Typiquement, l’une des raisons majeures de notre peur, c’est l’illusion que nous ne saurions pas gérer ce qui se passe. Pour cette raison, il est important de montrer à ton mental que tu sais ce que tu feras si le pire arrivait. Ainsi, la peur diminuera, voire s’arrêtera dans la majorité des cas.

3) On focalise sur l’instant présent 

On revient dans l’instant présent et on focalise son attention sur tout ce qui va bien dans ta vie et on trouve des raisons pour que cela continue ! Parce que comme je le disais, ce sur quoi on pose notre attention devient de plus en plus notre réalité. Alors, si tu décides de te concentrer sur la joie, ta réalité s’orientera vers cela.

4) On focalise son attention sur sa respiration 

Dans le cas où les pensées de « merde » reviennent, on se pose un instant, on focalise son attention sur sa respiration en sentant que tu es en sécurité présentement. En effet, quand tu es dans l’instant présent de ta respiration, rien de grave ne t’arrive. 

Tu peux même dire que c’est au minimum neutre. Par contre, si tu as peur à cause d’expériences passées ou que tu imagines un futur catastrophique, alors tu n’es plus ici et maintenant. 

5) On crée un scénario bisounours

Ça, c’est mon préféré ! J’excelle dans la matière ! Alors, qu’est-ce qui pourrait se produire de positif après tout ça ? Quel est le mieux qui puisse nous arriver ? (Si tu me le demandes, je te partage le mien 😉 !). Petit plus, partagez vos visions en commentaire pour illuminer la journée des personnes qui le lisent !

6) On pratique la gratitude 

Chaque soir, on remercie pour 3 choses positives de notre journée et on ressent à l’intérieur de nous à quel point nous sommes chanceux de les avoir vécues. Même si dans ta journée, la seule chose positive qui te soit arrivée, c’est d’avoir pris une douche. 

Sens comme tu es chanceux d’avoir de l’eau courante, chaude pour pouvoir te délasser. Sache que cet exercice est très puissant, car plus tu te sens heureux et plus l’univers te fournit de raisons de l’être ! Alors, abuse du processus, partage-le en famille, fais-en un jeu entre vous !

Donc maintenant, tu as toutes les clés en main pour transformer ta réalité dès à présent et construire des choses plus belles, plus lumineuses. Tu ne sais pas de quoi demain sera fait, mais tu peux être sûr qu’aujourd’hui est le terreau de demain, alors autant qu’il soit de la meilleure qualité possible. Et puis, j’ai bien envie de lire tes scénarios positifs !

 

Cet article t'a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Le contenu t'a plu ? Tu penses qu'il peut aider ? Sens toi libre de le partager

Facebook
Telegram
WhatsApp
LinkedIn

Laisser un commentaire

A l'affiche

Articles similaires

Estime de Soi : Le Guide Ultime pour S’Assumer et Vivre en Harmonie

Introduction : Bienvenue dans Ton Voyage vers l’Estime de Soi Toi, entrepreneure du bien-être, es-tu prête à plonger au cœur de l’une des quêtes les plus enrichissantes de ta vie professionnelle et personnelle ? L’estime de soi, ce pilier invisible sur lequel repose ton équilibre, ton rayonnement et ta réussite, attend d’être pleinement exploré et

Que faire quand on est seule ? Liste de 08 choses à faire !

Quand on est entrepreneure, on passe énormément de temps seule, que ce soit dans la vie quotidienne ou dans son business. Parfois, on se retrouve seule sans savoir quoi faire et certains redoutent même ces moments de solitude. Sais-tu qu’être seule est une chance ? Il faut juste savoir comment en profiter. Que faire quand

Qu’est-ce que la pensée en arborescence ?

Qu’est-ce que la pensée en arborescence ?  As-tu déjà eu l’impression que tes pensées se déroulaient comme un feu d’artifice ? Que d’une idée, tu en dérivais une autre, puis une autre, et ainsi de suite ? Si oui, tu as probablement expérimenté la pensée en arborescence. La pensée en arborescence est une forme de pensée

Comment savoir si on a confiance en soi ?

La confiance en soi est un aspect essentiel du bien-être émotionnel et de la réussite personnelle. Comment savoir si l’on a confiance en soi ? Cette question peut être complexe. Pour cause, cette qualité se manifeste de différentes façons. Elle peut varier en fonction des situations. Il existe cependant des signes révélateurs. Quels sont ces signes ?

Comment attirer l’argent par la pensée ?

Tu souhaites attirer l’argent par la pensée ? Tu as l’impression que tu travailles dur, mais tu n’arrives pas à atteindre tes objectifs financiers ? Sache que tu n’es pas seule. De nombreuses personnes se sentent frustrées par leur situation financière. La bonne nouvelle, c’est que tu peux changer les choses. En effet, la pensée

Retour en haut
Rejoins le Bootcamp

Prends ta place et réussis enfin tes ventes

Sans stratégie marketing compliquée