fbpx

Comment communiquer facilement sur les réseaux sociaux

Mathilde Edenne

Mathilde Edenne

Est ce que comme moi à mes débuts tu te disais cela ?

  • Je ne sais pas quoi dire,
  • Je ne sais pas de quoi parler,
  • Il existe tellement de sujets là dessus, je ne vois pas ce que je peux apporter
  • Ce que j’écris n’intéresse personne

Si oui alors cet article va grandement t’aider à sortir ton épingle du jeu et à commencer à vraiment aimer communiquer plus facilement avec ta communauté, qu’elle soit petite ou grande, que tu sois timide ou non !

 

Qu’est ce que communiquer ?

Commençons par le commencement, de quoi s’agit il quand on parle de communication dans le cadre de l’entrepreneuriat ? C’est l’action phare pour entrer en contact virtuel ou réel avec des personnes qui in fine deviendront des clients, des représentants de ta marque. C’est vrai que lorsque l’on crée son activité, on ne mesure pas la charge de travail que cela peut représenter car on est beaucoup plus concentré par les services que l’on va délivrer à nos clients. Pourtant c’est vraiment l’action prioritaire sur laquelle tu dois miser !

Ici la communication dont je veux vraiment te parler, c’est celle à mettre en place sur internet et les réseaux sociaux car ils sont vraiment le haut parleur, de ta marque, et de ton message de l’aide que tu veux apporter dans le monde. Et contrairement au rencontre dans le réel, tu peux changer la vie de personnes même quand tu dors ! Alors ça vaut bien le coup de se bouger les fesses et de passer à l’action !

 

Oui mais moi je sais le faire dans le réel mais je n’aime pas les réseaux

Combien de fois j’ai entendu cette remarque avec en plus le fameux et « ça marche ». Oui ça marche, tu as de nouveaux clients grâce à ce système mais en as tu assez ?

Est ce à la hauteur de ce que tu peux vraiment apporter au monde ou es tu en train de te contenter ?

Ne souhaites tu pas faire grossir ton influence et ton impact ?

J’ai bien conscience que c’est beaucoup plus confortable de rester dans des choses que l’on sait faire et que l’on connait. D’autant que, lorsque l’on commence une nouvelle chose, notre cerveau a tendance à fatiguer plus vite. Tu sais comme quand j’ai appris à conduire. Une heure de cours me semblait tellement fatigante, il fallait penser à tout et vérifier tout. Et aujourd’hui ? A part le fait que je préfère me faire conduire 😂 ? Bah je le fais sans y penser.

Et c’est pareil dans la communication ! Il suffit juste de commencer, de persévérer et tu verras que tu le feras sans y penser. Attention, je ne dis pas de dire tout ce qui te passe par la tête car cela peut être de l’énergie de perdue mais bien d’apporter des contenus transformateurs pour ta communauté.

 

Quelles sont tes croyances ?

La raison pour laquelle tu sembles résister au sirène de la communication sur les réseaux sociaux, ce sont tes croyances. J’en ai cité quelques unes au début de cet article. Ces croyances sont souvent l’arbre qui cache la forêt de ta peur du rejet, d’être jugé.e et critiqué.e. C’est pourquoi je t’invite fortement à travailler ton mindset à propos de ta communication et chaque fois que tu sentiras de la résistance à communiquer.

Une fois les croyances débusquée, tu pourras les changer et avoir un regain d’énergie pour aller de l’avant. Si tu ne sais pas de quoi je parle, je t’invite à écouter un merveilleux article de podcast que j’ai enregistré ! Après cela, tu n’as plus d’excuses ! Tu peux aussi me contacter pour en discuter.

 

Connais tu ta cible ?

Une autre raison qui fait que tu es en difficulté sur les sujets que tu souhaites aborder dans ta communication c’est que tu ne connais pas suffisamment ta cible.

Certaine personne pense que c’est contre productif de choisir une cible et que cela ferme des portes. J’y ai même adhéré par le passé. Sauf que, c’est beaucoup plus facile de parler à une personne que tu connais qu’à une foule dont tu ne connais rien. Surtout que souvent, tu as envie de faire plaisir à tout le monde et le résultat c’est qu’on peut te trouver sympa mais sans aller plus loin, sans voir la puissante expertise qui est la tienne.

Alors un conseil, choisis toi une cible et fais en sorte de la connaitre, ainsi au lieu de lui parler de la pluie et du beau temps, tu pourras lui parler de sujets qui l’intéressent vraiment, en lien avec ce que tu proposes off course !

 

Quel media social te plait le plus ?

Avant de continuer, il est important, au début que ton attention soit focus sur un média social prioritaire pour éviter de te disperser et pour te permettre de maîtriser la plateforme sur laquelle tu te trouves. Ce réseau, qui sera le tien, doit te plaire, et correspondre à là ou se trouve ta cible. Ainsi ce sera beaucoup plus simple de connecter ensemble.

A l’heure d’aujourd’hui, il existe de nombreuses plateformes, à toi de trouver ton bonheur :

  • Facebook
  • Instagram
  • Tik-Tok
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • Youtube
  • etc

A toi de trouver ce qui va te sembler le plus pertinent et plaisant. Et au besoin, prends une formation pour exceller dans la maitrise de l’algorithme de ce réseau social.

 

Quel support te plait le plus ?

Ici quand je parle de support je parle du comment tu transmets ton message. Est ce que tu adores écrire ? Est ce que tu aimes faire des vidéos ? Enregistrer des audios ? Mélanger les genres ?

Cela t’aidera d’une part dans le choix de la plateforme de média social mais aussi te permettra de savoir quoi produire.

Aujourd’hui, j’utilise principalement Instagram pour la variété des supports et je me suis mise depuis peu sur Pinterest pour faire vivre mon Blog car en vérité, j’adore écrire. Donc c’est à toi de déterminer ce qui est juste pour toi !

Attention, méfie toi de ta zone de confort qui peut te faire croire que tu n’es pas capable de faire des vidéos par exemple. T’inquiète, on en reparle plus bas !

 

Quel sujet as tu envie de traiter :

J’ai des clientes qui ont fait tout le travail du dessus et qui me dise : “Mathilde, je ne sais pas de quoi parler”. Moi je leur demande toujours, as tu pensé à te faire une liste d’idées en vrac ? Devine quoi ??? Et bien non elles ne le font pas ! Parce que leur mental a bloqué sur je n’ai pas d’idées sans même chercher à en trouver.

Alors en lien avec ta cible, tu peux déterminer ce que tu as envie de transmettre, sur quoi tu veux les éduquer, les aider. Tu peux aussi partir de lecture que tu as vu ou encore de vidéo. Tout dans ta vie peut être un terrain magnifique pour l’explorer dans ton activité, parfois même une recette de cuisine.

C’est souvent que je fais des références à des moments de ma vie ou des films. J’adore partager sur les compréhensions que cela apporte et j’aime échanger sur ces thématiques avec ma communauté.

Bref, je t’invite dès à présent à faire une liste d’idées que tu peux détailler encore plus, a faire un brainstorming, à demander directement à ta cible ce qu’elle aimerait que tu abordes.

 

Un pas après l’autre pour sortir de sa zone de confort

Un peu plus haut, je t’ai parlé du fait de choisir des supports avec lesquels tu es à l’aise. Une fois que c’est chose faite, je t’invite ici à sortir de ta zone de confort.

Parce que, si tu n’avais pas peur, est ce que ce que tu as à dire tu continuerais à le faire sous se format ? Ne rêves tu pas d’interviewer une personne, mais par peur, tu ne passes pas à l’action ?

Tout ça se sont à nouveau des résistances à aller visiter puis oser faire un pas, après l’autre vers ce qui semble t’allumer malgré le trac. Je suis certaine que tu en es capable.

Et tu sais quoi ? Ce ne sera pas parfait du premier coup, mais ce sera fait !

Car vois tu, il vaut mieux passer à l’action, même si celle ci est imparfaite que de rester dans l’inaction qui te fige et te fait croire que tu es nul.le et que ce n’est pas pour toi.

On y passe tous ! Je te rassure. Et notre plus grande victoire, ce n’est pas les résultats que nous avons aujourd’hui. C’est d’avoir oser le faire la première fois.

 

Se faire plaisir

C’est important d’avoir de la discipline surtout au début, mais attention aux excès de « il faut”, “je dois”. Communiquer cela doit être aussi un moment de plaisir !!!

Pour cela j’aime me dire que chaque chose que je crée va aider plus d’une personne et cela me réjouit au plus haut point.

A toi de trouver les raisons qui te donnent du plaisir. Attention, ne va pas chercher des résultats extérieurs comme le nombre de like, de commentaires etc. Car, ils ne te définissent pas !!!! Il faut que tu sentes au fond de toi que tu es déjà génial.e et que ton contenu transforme la vie des gens sans forcément avoir d’attentes.

Tu vois, juste avant d’écrire cet article, j’ai reçu un mail a propos de ma newsletter pour me dire que ce mail avait permis des prises de conscience. J’en suis ravie pour la personne. Mais je n’attendais pas son mail pour en être déjà persuadée !

Si tu ne ressens pas de plaisir, je t’invite à aller voir tes pensées et ton mental qui semble venir te saboter. Parce qu’en vrai, qu’en il s’agit d’aller papoter avec potes, tu prends du plaisir !

 

Etre régulier sans forcément trop en faire

Enfin, la communication cela demande de la régularité !!! Et pour cela je t’invite à ne pas te mettre une trop grosse charge de travail notamment au début !! Sinon tu vas vite abandonner.

C’est comme le fait de reprendre le sport. Si tu te dis que tu dois faire 2h de sport par jour tu vas vite en avoir marre. Mais si tu commences par des séances de 15 ou 20 minutes ce sera plus simple d’augmenter plus tard.

La communication c’est pareil. Alors si tu souhaites créer 2 ou 3 postes par semaine tu as tout à fait raison. Pas de pression juste du fun, de la légèreté et du plaisir.

Enfin, pour finir en beauté et te laisser un temps de réflexion un peu inconfortable, n’oublie pas de parler de tes offres régulièrement. Tu n’es pas là pour enfiler des perles, tu es là pour vendre tes services, c’est ton business, alors assume le.a chef.fe d’entreprise qui connecte et vend en même temps !!!

 

C’est désormais à toi de jouer et de te faire plaisir dans ta communication !

Cet article t'a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Le contenu t'a plu ? Tu penses qu'il peut aider ? Sens toi libre de le partager

Facebook
Telegram
WhatsApp
LinkedIn

Laisser un commentaire

A l'affiche

Articles similaires

Estime de Soi : Le Guide Ultime pour S’Assumer et Vivre en Harmonie

Introduction : Bienvenue dans Ton Voyage vers l’Estime de Soi Toi, entrepreneure du bien-être, es-tu prête à plonger au cœur de l’une des quêtes les plus enrichissantes de ta vie professionnelle et personnelle ? L’estime de soi, ce pilier invisible sur lequel repose ton équilibre, ton rayonnement et ta réussite, attend d’être pleinement exploré et

Que faire quand on est seule ? Liste de 08 choses à faire !

Quand on est entrepreneure, on passe énormément de temps seule, que ce soit dans la vie quotidienne ou dans son business. Parfois, on se retrouve seule sans savoir quoi faire et certains redoutent même ces moments de solitude. Sais-tu qu’être seule est une chance ? Il faut juste savoir comment en profiter. Que faire quand

Qu’est-ce que la pensée en arborescence ?

Qu’est-ce que la pensée en arborescence ?  As-tu déjà eu l’impression que tes pensées se déroulaient comme un feu d’artifice ? Que d’une idée, tu en dérivais une autre, puis une autre, et ainsi de suite ? Si oui, tu as probablement expérimenté la pensée en arborescence. La pensée en arborescence est une forme de pensée

Comment savoir si on a confiance en soi ?

La confiance en soi est un aspect essentiel du bien-être émotionnel et de la réussite personnelle. Comment savoir si l’on a confiance en soi ? Cette question peut être complexe. Pour cause, cette qualité se manifeste de différentes façons. Elle peut varier en fonction des situations. Il existe cependant des signes révélateurs. Quels sont ces signes ?

Comment attirer l’argent par la pensée ?

Tu souhaites attirer l’argent par la pensée ? Tu as l’impression que tu travailles dur, mais tu n’arrives pas à atteindre tes objectifs financiers ? Sache que tu n’es pas seule. De nombreuses personnes se sentent frustrées par leur situation financière. La bonne nouvelle, c’est que tu peux changer les choses. En effet, la pensée

Retour en haut