fbpx

Aie confiance, crois en toi…

Mathilde Edenne

Mathilde Edenne

La confiance en soi, c’est aussi l’amour de soi. Une évidence me dis-tu ? Pas tant que ça.

Etre confiant c’est la certitude inébranlable et justifiée (Narcisse n’a qu’à bien se tenir …), d’être vrai ou dans le vrai. C’est aussi ne pas laisser la possibilité à l’autre de nous rabaisser constamment. Ton chef, patron, la Reine d’Angleterre vont tous au toilette et y font la même chose que toi (pardon pour ce moment de poésie/égarement). Je pense notamment à une phrase de Christine Lewicki qui dit

« à force de cultiver la modestie, on cultive la médiocrité. ».

Donc on redresse fièrement la tête et on est satisfait de ce que l’on est, et de ce que l’on fait !

Le problème initial vient de l’éducation que nous avons reçue par nos parents, et par nos enseignants et leurs enseignements. Se mettre en avant est toujours vivement critiqué, il vaut mieux faire partie du groupe, du troupeau, à tel point, que les différences sont pointées du doigts au lieu d’être un atout. Alors que faire de ces croyances limitantes… ?

Déjà, il faut en prendre conscience… A quel moment n’ai-je pas confiance en moi ? Et surtout pourquoi ? Et dans quelles situations as-tu confiance en toi ? Pourquoi ? Mais si, je t’assure qu’il y a des moments où tu as confiance. Lorsque tu fais une recette inratable que tout le monde aime, ou lorsque tu te disputes pour faire valoir tes droits auprès de la caissière qui t’a compté deux fois le même article, ou avec ton conjoint … .Tu vois, on trouve !

Pendant ces moments, tu es certain d’être dans ton bon droit, de mériter les compliments qui te sont faits, sûr de faire plaisir… Parce que tu penses soit être l’égal de l’autre (c’est ce que je vise dans cet article), soit supérieur à l’autre (dommage le miroir d’eau n’est pas loin, noyade assurée, Narcisse est prévenu).

Pour aider dans ta démarche de réassurance, certaines personnes proposent d’engager le corps dans une position confiante, c’est-à-dire les pieds bien ancrés au sol, le buste redressé et la tête haute. Personnellement si ça aide, un je ne peux me balader fièrement sans arrêt, deux, ça ne change pas le fond du problème, mais ça aide, surtout dans les situations préparées ( entretien d’embauche, demande d’augmentation, évaluation annuelle …). Le fond du problème vient de l’amour que tu te porte. Oui on en revient toujours à l’amour !

Ma méthode est simple, et se résume à une question, si je réponds comme je le souhaiterais, sans justification aucune (nous sommes dans notre bon droit car égaux), que peut-il m’arriver de pire ? Qu’ai-je à perdre ? Et au pire on meurt … ! (merci Lulumineuse pour cette dernière phrase merveilleuse !). J’ai commencé à appliquer cette méthode il y a trois mois environ. Je t’assure que c’est puissant !

        Je t’engage également à faire le bilan de tes capacités, de celles que tu souhaites améliorer et celles pour lesquelles tu n’es pas forcément brillant. Pas de panique, tu dois juste prendre conscience de tes capacités. De cette façon tu sais qui tu es, qui tu souhaites devenir et ce que tu ne seras jamais. Par exemple je ne serais jamais une fée du Logis, c’est bon je ne vais pas en faire tout un drame, ça fait partie de moi.

        Maintenant c’est à toi de jouer et briller par ta présence ! N’hésite pas à me faire des retours !

Le contenu t'a plu ? Tu penses qu'il peut aider ? Sens toi libre de le partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

A l'affiche

Articles similaires

balls, marbles, round-407081.jpg

Comment oser affirmer sa différence

« A force de vouloir rentrer dans le moule, on finit par devenir tarte » C’est dit ! Donc il est temps d’arrêter de faire comme les autres pour enfin être soi même. Facile à dire n’est ce pas mais comment fait on ? Je te dis tout dans les lignes suivantes. Du comme tout le monde

fantasy, portrait, fantasy portrait-4339034.jpg

Comment mettre de l’intuition dans l’entreprise

L’intuition dans l’entreprise c’est un vaste sujet car cela peut avoir des conséquences manifestent. Il y a un moment d’ailleurs, je lisais un livre concernant cela, et la personne disait qu’il était nécessaire d’écouter à la fois son mental et à la fois son intuition pour faire le choix le plus juste. Je ne suis

Sortir du Syndrome de l’imposteur

Est ce que toi aussi tu te dis Je ne suis pas assez bien  Elle, elle fait tellement mieux que moi Je n’y arriverais jamais Je ne sais pas ce que l’on me trouve ou l’on peut me trouver …  Il y en a tellement qui font ce que je fais, pourquoi, comment y arriver

Retour haut de page