fbpx
les pensées créatrices

Comment choisir des pensées créatrices élévatrices

Mathilde Edenne

Mathilde Edenne

Vous n’êtes pas sans savoir les profondes transformations que nous vivons. Ces transformations peuvent créer de nombreuses peurs chez chacun d’entre nous pour divers motifs dont l’un des principaux est la peur de perdre le contrôle, la maîtrise des événements, de sa vie. C’est naturel d’avoir peur du changement, parce que cela signifie que l’on sort de sa zone de routine. Cependant, une fois que vous vous en rendez compte, c’est à vous de choisir de cesser de la nourrir ou non.

Ce que la peur peut créer

Si vous la laissez prendre le dessus, vous allez créer un monde incertain car rappelons le, la pensée crée.

Vous allez vous sentir mal, affaibli, en baisse d’énergie car votre égo utilisera toute votre énergie dans l’élaboration de scénarios de plus en plus tragiques, difficiles, noirs. Vous perdrez alors confiance en vous et votre vérité, en vos projets. Votre gorge se serrera, vos épaules, votre nuque seront de plus en plus douloureuses, ainsi que votre dos. Vous aurez peut être des crises d’angoisses, des difficultés à respirer et le monde vous apparaîtra dangereux.

 

Quelque soit l’objet de votre peur, le virus, les gens, la vaccination, l’économie etc, tout en vous sera mobiliser pour prouver que votre pensée est dans le vrai. Donc, vous créerez des synchronicités dans ce sens. Vous tomberez « par hasard » sur des actualités qui corroborent vos pensées que ce soit les réseaux sociaux, les médias, la radio, une discussion avec des proches etc. Tout ça pour quoi ? Je vous le demande ? A quoi cela vous sert il de croire que vos pensées de peur sont vraies ? A être de moins en moins bien ? Alors félicitations vous y parvenez !

 

Quelles sont les scénarios catastrophes que vous déroulez dans votre tête ?

Je vous demande cela car prendre conscience de ce qui se passe en arrière plan de ses pensées, c’est déjà le début d’une amélioration notable dans notre quotidien. Et je pense que vous êtes d’accord pour dire qu’il faut que notre peur cesse de nous freiner vers le meilleur !

Comment sortir de la peur et co-construire un avenir meilleur

Je vous demandez plus haut, quels étaient les scénarios catastrophes que vous nourrissiez, je vais maintenant vous réveler comment s’en délester durablement avec 5 procédés. Parce que clairement, votre objectif n’est pas de vivre dans le monde catastrophe que vos pensées projettent … Vous n’avez pas envie de cela je pense. En tout cas, je ne vous le souhaite pas. 

La première étape, vous l’avez faites, c’est la prise de conscience car ne dit on pas que c’est le début de la guérison (gai-ri-son) ? Et maintenant on fait quoi ?

1) On se rend compte que ce sont des pensées et pas nous ! 

Il faut prendre conscience que les deux sont dissociées. Les pensées sont des informations qui ne nous définissent pas et surtout qui ne sont pas gravées dans le marbre. C’est un peu comme un texte que l’on écrit au stylo plume, on peut effacer si cela ne nous convient plus. 

2) On revient dans l’instant présent et on focalise son attention sur tout ce qui va bien dans notre vie et on trouve des raisons pour que cela continue ! Parce que comme je le disais, ceux sur quoi on pose notre attention, deviendra de plus en plus notre réalité. Alors si vous décidez de vous concentrer sur la joie, votre réalité s’orientera vers cela. 

3) Dans le cas où les pensées de merde reviennent, on se pose un instant, on focalise son attention sur sa respiration en sentant que vous êtes en sécurité présentement.En effet quand je suis dans l’instant présent de ma respiration, rien de grave ne m’arrive. Je peux même dire que c’est au minimum neutre. Par contre si j’ai peur a cause d’expériences passées ou que j’imagine un futur catastrophe, alors je ne suis plus ici et maintenant. 

4) On crée un scénario bisounours. Ca c’est mon préféré ! J’excelle dans la matière ! Alors qu’est ce qu’il y a de positif qui puissent se produire après tout ça ? Quel est le mieux qui puisse nous arriver ? (Si vous me le demandez, je vous partage le mien 😉 ! ). Petit plus, partagez vos visions en commentaire pour illuminer la journée des personnes qui le lisent !

5) Chaque soir, on remercie pour 3 choses positives de notre journée et on ressent à l’intérieur de nous à quel point nous sommes chanceux de les avoir vécu. Même si dans votre journée, la seule chose positive qui vous soit arrivé c’est d’avoir pris une douche. Sentez comme vous êtes chanceux d’avoir de l’eau courante, chaude pour pouvoir vous délasser. Sachez que cet exercice est très puissant car plus vous vous sentez heureux et plus l’univers vous fournit de raison de l’être ! Alors abusez du processus, partagez le en famille, faites en un jeu entre vous !

Conclusion

Donc maintenant, vous avez toutes les clés en main pour transformer votre réalité dès à présent et construire des choses plus belles plus lumineuses. Vous ne savez pas de quoi demain sera fait mais vous pouvez être sûr qu’aujourd’hui est le terreau de demain alors autant qu’il soit de la meilleure qualité possible. Et puis j’ai bien envie de lire vos scénarios positifs !

Le contenu t'a plu ? Tu penses qu'il peut aider ? Sens toi libre de le partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

A l'affiche

Articles similaires

balls, marbles, round-407081.jpg

Comment oser affirmer sa différence

« A force de vouloir rentrer dans le moule, on finit par devenir tarte » C’est dit ! Donc il est temps d’arrêter de faire comme les autres pour enfin être soi même. Facile à dire n’est ce pas mais comment fait on ? Je te dis tout dans les lignes suivantes. Du comme tout le monde

fantasy, portrait, fantasy portrait-4339034.jpg

Comment mettre de l’intuition dans l’entreprise

L’intuition dans l’entreprise c’est un vaste sujet car cela peut avoir des conséquences manifestent. Il y a un moment d’ailleurs, je lisais un livre concernant cela, et la personne disait qu’il était nécessaire d’écouter à la fois son mental et à la fois son intuition pour faire le choix le plus juste. Je ne suis

Sortir du Syndrome de l’imposteur

Est ce que toi aussi tu te dis Je ne suis pas assez bien  Elle, elle fait tellement mieux que moi Je n’y arriverais jamais Je ne sais pas ce que l’on me trouve ou l’on peut me trouver …  Il y en a tellement qui font ce que je fais, pourquoi, comment y arriver

Retour haut de page